Anti Botox ! détendez- vous

Idées simples pour prendre soin de soi
10 octobre 2017
Toxine botulique et chirurgie, des traitements du sourire gingival
20 octobre 2017
Montrer tous

Anti Botox ! détendez- vous

Le Botox est un miracle de la médecine esthétique moderne. C’est une option non invasive qui permet de combler les rides et mettre en valeur certains traits du visage. Le traitement est rapide et simple dont les effets sont presque instantanés.

 

Les effets secondaires

 

Bien que le Botox fasse partie des meilleurs traitements destinée à l’esthétique du visage, il a ses propres effets secondaires dont la ptose de la paupière. En effet, la toxine botulique contenue dans les injections de Botox agit de manière magique en provoquant une paralysie musculaire intentionnelle dans le visage. Cette paralysie empêche la contraction des muscles qui causent les pattes d’oie, les rides du sourire et les rides du front.

 

La ptose de la paupière après une injection de Botox est un problème qui peut être géré en suivant certaines directives pendant la séance de traitement par injection. Mais, parfois même si ces directives sont suivies, la ptose de la paupière peut encore survenir chez certains patients.

 

Malheureusement, les médecins ne sont pas en mesure de contrôler à 100% l’endroit où cette toxine se propage une fois qu’elle est injectée. Par ailleurs, la substance peut à travers le derme vers le muscle releveur de la paupière et provoquer la condition.

 

Le contact de la toxine botulinique avec l’un des muscles palpébraux empêche le fonctionnement normal des paupières. Il ne sera pas possible d’ouvrir complètement l’œil à cause de la chute de la paupière.

 

Bien choisir son médecin pour réussir ses injections de Botox

 

Les médecins expérimentés ont une excellente compréhension de la musculature faciale et prennent des décisions éclairées sur l’endroit de l’’injection. En choisissant des emplacements et des profondeurs spécifiques, ils peuvent réduire considérablement la migration de la toxine botulique. En outre, limiter au maximum les effets indésirables de la substance.

 

Il s’agit d’une condition temporaire et rare. Bien que cela puisse être embarrassant dans des situations professionnelles et sociales, cela ne durera pas plus que 6 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatre × trois =