Tout savoir sur la perforation septale : causes et remèdes

Le contouring, pour camoufler les défauts esthétiques du nez
4 août 2017
La révolution du rajeunissement facial
30 août 2017
Montrer tous

Tout savoir sur la perforation septale : causes et remèdes

Le septum est une structure composée de cartilage, d’os et d’une mince membrane qui sépare les deux voies nasales. Dans certains cas, les perforations de la cloison des fosses nasales doivent être traitées de manière agressive par une intervention chirurgicale pour prévenir les complications.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Par exemple, si une perforation septale cause un saignement ou entraîne un sifflement irritant lors de l’inhalation ou des douleurs, vous devriez probablement chercher un traitement chez un spécialiste expérimenté. Le traitement peut commencer par un rinçage avec une solution saline ou même une chirurgie complexe.

Les principales causes de perforation de septale

Parmi les causes les plus fréquentes on peut citer : une chirurgie nasale antérieure. Parfois, des perforations sont effectuées accidentellement lors d’une intervention chirurgicale sinusale. Un traumatisme dû à une fracture nasale qui a engendré la perforation de septum. Cependant, dans certains cas, le patient ne remarque pas la perforation tant que les symptômes ne se développent pas ou que le trou devient plus grand.

L’utilisation de la cocaïne diminue l’approvisionnement en sang de la zone affectée. Chose qui peut entraîner de nombreux problèmes. En outre, la cocaïne achetée dans la rue est souvent coupée avec des substances abrasives qui peuvent éroder la membrane du septum et le cartilage.

L’utilisation excessive de stéroïdes nasaux provoquent une irritation à causes des pulvérisations nasales qui peuvent finir par entraîner des perforations septales.

Le grattage excessif du nez est une habitude qui peut provoquer une perforation septale.

De plus, certaines maladies auto-immunes peuvent entraîner des perforations septales. Il s’agit notamment de la maladie des reins, de l’arthrite rhumatoïde, du lupus, de la polychondrite, de la granularomatose de Wegener et de la sarcoïdose.

Les symptômes

Un patient affecté par la condition peut avoir un certain nombre de symptômes comme la croûte nasale ou le saignement. Il peut également avoir du mal à respirer ou avoir le nez qui coule.

De toute évidence, de tels symptômes ne signifient pas toujours que vous avez une perforation septale. Mais s’ils deviennent chroniques ou gênants, vous devriez voir un spécialiste.

Les options de traitement

Il existe un certain nombre d’options de traitement de la condition telles que les traitements non chirurgicaux comme l’utilisation de la vaseline, le rinçage à l’eau salée et l’humidification sont utiles. Si non recourir au placement d’un bouton en silicone par voie chirurgicale.

En effet, il existe de nombreuses techniques chirurgicales, mais toutes les techniques déplacent essentiellement le tissu nasal du patient pour couvrir le trou ou utilisent des matériaux de greffe extérieurs pour réparer le trou.

La réparation de la perforation de la cloison nasale est une intervention exigeante et il n’y a qu’une poignée de chirurgiens et d’oto-rhino-laryngologues qui la maîtrisent parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

dix + quinze =